L’oreille, la tête et la main

L’oreille, la tête et la main

COLETTE PIANONé dans le cerveau, le son mental, plus réel que le son physique, incline tous les gestes, tandis que l’oreille en retour apprécie et affine le résultat : on parlera de « jeu musical ».

L’oreille, la tête et la main se développent conjointement et entretiennent progressivement des connexions de plus en plus étroites, tandis que les réflexes se font de mieux en mieux appropriés, particulièrement quand cette accoutumance est pratiquée jeune.

L’oreille, la tête et la main : si on élargit aux cinq sens (particulièrement la vue), un condensé de l’Intelligence Humaine !

D’où, et dans l’optique où « par la peine la joie » (Beethoven) : l’oreille, la tête et la main doivent par l’effort de l’apprentissage musical s’organiser très tôt comme une structure unitaire.

La Main

La main permet la découverte comme la reconnaissance et la mémoire kinesthésique est infaillible ;

La main offre, la main reçoit, tous les échanges passent par une poignée de mains ;

La main joue, la main attrape, la main garde ou relance…

Les plus grandes joies proviennent d’une main habile et exercée !

Par la main, tout l’art et l’artisanat humains…

L’oreille

L’oreille établit l’équilibre et guide nos pas, elle est à l’affût du moindre indice.

Elle est aisément flattée et tout aussi aisément blessée…

Dix fois plus développée que l’œil, et le premier de tous les sens à s’être développé, elle constitue notre principal atout !

La tête

L’oreille et la main renvoient conjointement au cerveau :

« Une tête bien faite », dit-on !

La tête reçoit, trie et organise, mémorise, aime, déteste, préfère, devient sourde, se détourne, …

« Une folle tête » : l’intuition entoure et encadre tous les processus de rationalisation, et l’on doit tout à l’ « Imagination » !

La tête recrée en permanence son propre monde, en vase clos – monde que l’on prend à tort pour la réalité -, forge ses images mentales, ses sons mentaux, ses gestes mentaux …

Et plusieurs têtes, dont les rêves se connectent, « Un dans le Multiple », se renforçant et se vivifiant l’une l’autre, participent au Grand Rêve Universel des Forces de Vie…